Informations Pratiques / Activité « Déménagement d'entreprise »

Informations Pratiques - Facilities, site du Facility managementInformations Pratiques
Activité Déménagement d'entreprise


ACTIVITÉ

Un déménagement, c’est capital. Les enjeux se nomment « productivité de l’entreprise», « conservation des biens » et « confort du personnel ». Un déménagement ne doit pas être un traumatisme. L’être humain déteste le changement ! L’opération est déjà compliquée lorsqu’il s’agit de mouvements internes à l’entreprise. Elle prend l’allure d’un exercice de haute voltige dans les cas où l’entreprise change carrément d’immeuble, de quartier, voire de ville. L’entreprise prend un risque économique indéniable mais aussi social.

Les clefs du succès

Le succès d’une opération de déménagement passe par :

- une implication forte de la direction générale ;

- une attribution des responsabilités claire et déterminée très en amont du projet ;

- une implication de toutes les personnes concernées;

- une méthodologie forte et élaborée, intégrant suffisamment de souplesse pour donner à chacun ce dont il a besoin;

- une mise en œuvre des opérations très rigoureuse ;

- un plan de communication fort et permanent;

- le choix de prestataires respectueux, compétents et disponibles ;

- la prise en compte d’opérations connexes au déménagement (débarras des immeubles, nettoyage, space planning, achat de mobilier, etc.) ;

- un accompagnement permanent, avant, pendant et surtout après le transfert de toutes les personnes devant vivre l’opération.

 REPÈRES

Coût d’un déménagement administratif

° Déménagement interne : Compter entre 100 et 140 € HT par poste de travail.

• L’estimation d’une fourchette de prix et par poste de travail (un bureau, une armoire, un meuble bas, 3 sièges, un poste informatique et un téléphone) pour un transfert vers un site distant de moins de 35 km (accès départ et arrivée avec des moyens classiques) est donnée à titre indicatif et en moyenne : entre 110 à 180 €. Avec l’emballage des dossiers, compter 200 à 250 €.

• Ce transfert comprend un poste de travail, une prestation de protection des matériels et des équipements, leur transport physique et la remise en ordre sur le site d’arrivée, réalisation en semaine et en journée.

• Pour un transfert en week-end, prévoir un supplément d’environ 15 % le samedi à 100 % le dimanche et jours fériés. Pour un transfert interne, prévoir une moins-value d’environ 5 à 20 %.

PRESTATIONS

La réglementation européenne demande aux prestataires de déménagement la preuve de leur capacité financière et un diplôme formant attestation de capacité.

Conseil en ingénierie de transfert d’entreprise.

C’est un concept relativement récent. Il recouvre l’orchestration de toutes les opérations du déménagement. Sorte « d’ensemblier » de la chronologie des opérations, le conseiller en ingénierie apporte son expérience et sa compétence dans toutes les opérations de :

Conception des opérations de déménagement : Budget, planning, cahier des charges pour l’appel d’offre des entreprises de déménagement et entreprises spécialisées dans des transports particuliers, coordination des différents intervenants.

Préparation des opérations de déménagement : animation des réunions de préparation et d’information, visites techniques des opérateurs du transfert, pilotage des opérations, récupération des données du transfert (mobilier à emporter, mobilier à changer, mobilier à jeter, etc.).

Conseil en implantation de mobilier et éventuellement en space planning.

Suivi des opérations de déménagement y compris la gestion des incidents.

Le conseiller en ingénierie est rémunéré aux honoraires en fonction de l’estimation de son temps de travail sur une opération.

Commissionnaires de transports

Ce sont des sociétés qui sélectionnent le transporteur correspondant aux besoins exprimés. On peut s’adresser à elles chaque fois qu’un doute existe sur le type d’entreprise à utiliser (déménagements particuliers à l’étranger ou industriels, ou transport de produits particuliers).

Un commissionnaire est rémunéré sur la sélection du fournisseur par des honoraires à la charge du client.

Déménageur d’entreprises

En principe, c’est une entreprise possédant les compétences techniques et humaines pour : conditionner, transporter et livrer d’un point à un autre le matériel de bureau de l’entreprise, des hôpitaux, des laboratoires et de la partie industrielle.

L’AFDE (Agence Française du Déménagement d’Entreprise ) est le seul organisme national reconnu tant par les clients publics que privés. Sur 60 entités professionnelles en transfert d’entreprises «  sérieuses et consciencieuses », 30 sont affiliées à l’AFDE.

Spécialistes

Ces déménageurs se sont spécialisés dans la manipulation d’objets spécifiques copieurs, machines-outils, coffres fort, armoires particulières, etc. Ils peuvent agir en sous-traitance pour l’entreprise à qui vous avez confié votre déménagement.

REPÈRES

Assurance

• Le code de commerce prévoit d’assurer vos biens que dans la limite de 230 à 300 € par m3, ce qui ne représente pas grand-chose si un écran informatique est cassé par exemple, mais c’est un minimum. Les entreprises de déménagement ont leur propre assurance qui peut aller du plus simple au plus compliqué.

Garde-meuble et self stockage

Les grandes entreprises de déménagement disposent souvent d’une division « garde meuble » qui leur permet de conserver en dehors de leurs locaux, dans des entrepôts spécialement conçus pour ce service, du mobilier dont elles n’ont pas le besoin immédiat. Les meubles sont conservés en conteneurs d’une dizaine de m3 et inventoriés très précisément. Les gardes meubles sont concurrencés par les prestataires de location d’espace de rangements, le self stockage. Mais ces dernières n’offrent pas ou peu de services associés, comme le transport de meubles ou leur inventaire et se contente d’une simple mise à disposition de box d’1 à 54 m2 sécurisés. Néanmoins, certains clients peuvent y trouver un intérêt notamment dans la notion de proximité et de coût (10 à 20 % moins cher que la location d’un entrepôt classique)

Débarras d’immeuble et recyclage

Si l’entreprise cliente décide de ne pas déménager tout son mobilier, il lui faudra de toute façon en débarrasser les locaux de départ. Pour cela plusieurs solutions. Le mobilier est en bon état : elle décide de le conserver et le fait transporter soit dans des locaux lui appartenant, soit chez un garde-meuble ou en self stockage.

Le mobilier n’est pas en bon état et elle recourt soit :

- À une société qui peut offrir à ses clients une offre globale de vente et de reprise de mobilier dont les clients souhaitent se séparer tout en ayant une démarche sociale. L’entreprise sera alors facturée d’un coût de transport et d’un coût de reconditionnement et/ou de destruction. Dans ce cas, il ne faut pas oublier de réclamer la liste du mobilierdétruit et le certificat de destruction pour sortie du matériel des immobilisations de l’entreprise ;

- à des organisations caritatives (Emmaüs par exemple), qui pourront s’intéresser à votre problème si les délais sont suffisamment longs pour qu’ils puissent assurer l’indispensable logistique ;

- à une vente (ou dons) aux salariés de l’entreprise. Ce type d’opérations a une excellente presse dans les entreprises, mais présente des inconvénients majeurs. Les personnes n’ont pas d’organisation logistique fiable pour transporter le mobilier cédé.

CHRONOLOGIE DU DÉROULEMENT IDÉAL     DE J – 90 À J + 3

J – 90 J -60 : Rédaction du cahier des charges. Lancement de l’appel d’offre, réception et validation des offres

J – 60 à J – 30 : Mise en place de la cellule technique « repérage, étiquetage et validation des volumes ». Détermination sur le plan des implantations des meubles dans les bureaux. Réunions d’informations.

 J – 30 à J – 15 : - Livraison des fournitures; - Demande d’autorisations   administratives; - Réunions de suivies.

J – 15 à J – 2 : Lancement de l’opération archivage pour éviter de déménager le superflu. Opérations de « mise au pilon ». Informations sur l’emballage et le déménagement. Vérification de l’emballage et de l’étiquetage si ces opérations sont réalisées par l’entreprise qui déménage.

J – 1 : Affichage des plans d’implantations définitifs dans les locaux d’arrivée. Mise en place des protections sur le site de départ et d’arrivée. Transfert informatique éventuel;

Jour J – Phase de déménagement : Déménagement – Selon l’importance du mouvement, les actions de raccordement téléphonique et informatique se feront le Jour J ou le Jour +1.

Jour J +1 : Selon l’importance du déménagement, il convient de mettre en place une équipe d’assistance post déménagement; (avec numéro de téléphone spécifique) chargée d’enregistrer les appels (réclamations et/ou demandes d’assistance) et de les dispatcher sur les services concernés (télécoms – maintenance – déménageurs…)

Jour J +3 : Confirmation à l’entreprise de déménagement des éventuels dommages constatés lors de la livraison (cette formalité doit être effectuée au maximum dans les 3 jours de la livraison…).

LÉGISLATION

Contrat : Les entreprises de déménagement sont soumises au contrat de transport, sauf en cas de déménagement interne. Le déménagement est régi par la CRM, autrement dit, une convention relative au contrat de transport de marchandises par route. Cette convention impose l’établissement d’un document de transport nommé «lettre de voiture du déménagement» signée entre les deux parties au départ, mais pouvant également servir à l’arrivée d’état des lieux des biens et marchandises livrés.

Taxe poids lourds : L’instauration de la taxe nationale sur les véhicules de transport de marchandises dite « éco-taxe ou taxe poids lourds » s’accompagne d’un mécanisme obligatoire visant à majorer de façon forfaitaire le prix du transport routier facturés aux donneurs d’ordre. A ce jour, cette taxe est repoussée.

L’article 103 : Du code de Commerce soumet en outre les déménageurs à une obligation de résultat et présume leur responsabilité en cas de dommages (sauf vice caché, faute du client, et force majeure). Cette responsabilité ne peut jouer pleinement dans les cas de dommage que si le client établit une déclaration de valeur des biens déménagés (ou une déclaration d’assurance « ad valorem » pour les biens de valeur). En l’absence de ce document, le déménageur limitera sa responsabilité au plafond forfaitaire qu’il aura pris soin de fixer dans le cadre de ses conditions générales de vente.

En cas de dommage : Le client doit respecter la procédure prévue par l’article 105 du code du Commerce et confirmer dans les trois jours suivant la livraison par courrier recommandé avec accusé de réception (ce qui est très court à retirer) les dommages constatés. Il est conseillé de mettre des réserves dans l’état de réception sur le bordereau de livraison ou sur la lettre de voiture.

Attention aux déménagements internes

Ceux-ci ne sont pas repris dans le cadre du contrat de transport, puisqu’ils ne nécessitent pas de transport mais ils sont souvent opérés par des déménageurs. Dans ce cas, il faut obligatoirement apporter la preuve qu’il existe un contrat de prestations de services de déménagement et non pas de « régie de main d’œuvre » ou « de mise à disposition de personnel » pour ne pas risquer de tomber sous le coup de la loi et notamment dans le délit de marchandage (article L125-1,125-3 et 152-3 du code du Travail). Dans le cas de ce type de déménagements internes, le prestataire est soumis au droit commun (articles 1382 et 1386 du Code Civil) et il appartiendra au donneur d’ordre d’apporter la preuve de la faute professionnelle du prestataire en cas de dommages.

Textes : Notons que dans ce métier particulier du déménagement, les textes suivants s’appliqueront : code du Travail, code de la Route, règlement intérieur de l’entreprise, règlements de l’assemblée plénière des assurances dommage (APSAD), notamment sur la protection des biens, et règles d’assurance en matière de transport.

 Normes AFNOR

- NF x50.811-1 et 811-2 : Déménagements des particuliers ;

- NF X50.817-1 et 817-2 : Garde meubles;

- NF X50-815 : Déménagement d’entreprise.

MÉTHODES

Quelques règles simples :

Préparer l’opération en liaison étroite avec chaque chef de service. Il est souhaitable de nommer, avec l’accord du chef de service, un « référent déménagement » dans chaque équipe ou service afin de centraliser l’information.

Communiquer aux correspondants chaque information les concernant (dates, implantation, mobilier…).

Mettre en œuvre tous les moyens nécessaires après le déménagement afin que chacun retrouve le plus vite possible son environnement de travail. La perte de temps doit se limiter au déménagement proprement dit (24 ou 48 h).

 Communication

La réussite d’un déménagement dépend de l’implication de chaque « déménagé ». Il convient donc de communiquer le plus possible et de délivrer toutes les informations utiles (et rassurantes) sur le déménagement et ses suites. Après le déménagement, il conviendra également de communiquer à toute l’entreprise les indications de situation de ceux qui ont déménagé. Aux environs de J-10, il est nécessaire de tenir une réunion d’information réunissant tous les services déménagés et les représentants de la société de déménagement. Ainsi seront précisées les modalités du transfert, les règles du jeu ainsi que le rôle de chaque acteur. Il est souhaitable, lors de cette réunion, de distribuer un livret de déménagement rassemblant toutes les informations utiles.

Les autres corps de métier

Les autres corps de métier qui graviteront autour du déménagement et devront recevoir des informations et des consignes précises :

- Téléphonistes – Standardistes – Hôtesses – Électriciens – Informaticiens – Entretien (ménage et plantes vertes) – Gardiennage – Cloisonneurs  - Pouvoirs publics – Archivistes – Entretien (bricolage) – Ascensoristes (astreinte)

Attention : les baux doivent être dénoncés et les contacts pris en temps utile.

Inventaire :  Plusieurs possibilités, depuis le relevé manuel bureau par bureau, en passant par l’utilisation d’étiquettes codes-barres ou de logiciels informatiques.

 Déménagement de l’informatique : Le déménagement des matériels devient une composante usuelle de tout transfert d’entreprise. Il nécessite une approche professionnelle qui peut être assurée par de nombreuses sociétés spécialisées, y compris quelques entreprises de déménagement. Dans tous les cas il est recommandé d’analyser, voire de réajuster l’assurance liée au transport des matériels.

Étude d’implantation

Qu’il s’agisse d’un nouveau site ou d’un déménagement interne, l’étude d’implantation devra être réalisée en liaison avec les départements concernés et en fonction des besoins.

Il peut être intéressant de se doter d’outils et de logiciels spécifiques permettant de maîtriser l’étude d’implantation et de l’effectuer en liaison avec les autres prestataires concernés par le transfert (fournisseur de mobilier, entreprise de cloisonnement dans le cas d’un site en construction, déménageur…). Certains logiciels d’implantation, faciles à mettre en œuvre sur MAC ou PC, sont disponibles aujourd’hui à des prix très raisonnables. Ce plan individuel permettra aux déménageurs de gagner du temps lors du déménagement et de satisfaire à la nécessité pour chaque utilisateur de retrouver son bureau (presque) opérationnel.

C’est le repérage qui permettra de créer ce plan. Le repérage s’effectue classiquement au moyen d’étiquettes affectées d’un code couleur symbolisant l’immeuble ou le plateau dans lequel va se trouver le meuble. Chaque meuble se voit ensuite affecter un code qui, repris sur le plan, permettra aux manutentionnaires d’assurer l’exactitude de la mise en place. Ces étiquettes peuvent être neutres et porter le code que l’on souhaite ou bien être équipées de codes barres qui permettent la reprise en informatique.

Étude de faisabilité

Il conviendra de se pencher sur les problèmes liés à la nouvelle implantation :

- Meubles lourds ou encombrants – Passage par ascenseurs ou monte-charges – Demande d’autorisation de stationnement – Bennes – Mise en décharge ou au pilon – Protection spécifique de certains meubles – Clefs – Sécurité – Emballage et conditionnement.

Devront être prévus

- Qui emballe quoi ? – Forme et structure des emballages – Principes d’emballage (les liquides, les fragiles par exemple) – Les particularités de l’informatique et de la bureautique – Délais minimum à respecter – Transfert des copieurs.

Plannings prévisionnels

- Livraison des emballages – Emballage et conditionnement – Repérage – Formalités – Départ – Arrivée – Mise en place (y compris éléments à monter ou à fixer).

 REPÈRES

Le saviez-vous ?

• Déménagement externe : volume maxi chargement/déchargement par homme /jour 6 à 10 m3 selon les accès.

• Déménagement interne : volume maxi chargement / déchargement par homme /jour : 15 à 20 m3 selon les accès.

• 98 % des déménagements d’entreprises se réalisent sur une distance inférieure à 50 km.

• Une entreprise déménage en moyenne tous les 3 à 5 ans.

• Le taux de déménagement est plus élevé pour les grandes entreprises que pour les PME/PMI

• Les professionnels du déménagement d’entreprises réalisent environ 120 000 déménagements d’entreprises par an pour un coût légèrement supérieur à 6 000 €.

 

Il est raisonnable de ne pas prévoir plus de 25/30 postes transférés par jour ouvré. En week-end et jours fériés,ce nombre peut être doublé.Toutefois, certains spécialistes peuvent effectuer des transferts plus importants, mais tout dépend de l’importance du poste transféré et du nombre de meubles et cartons mais aussi des capacités techniques et humaines du déménageur.

Assurance et responsabilité : Ce point devra être examiné particulièrement en fonction des valeurs à transporter. Le cas échéant, il conviendra de souscrire des assurances complémentaires à celles du transporteur déménageur. Dans certains cas, on optera pour une assurance « ad valorem » qui donne une valeur exacte pour des matériels très coûteux. Il convient, le jour J + 1 (dès l’arrivée du personnel déménagé) d’établir une fiche qualité afin de pouvoir déclarer les dommages aux assurances dans un délai de 72 heures et de porter un jugement qualité sur l’opération du transfert. Les lettres de voiture ne doivent jamais être signées sans les réserves d’usage.

REPÈRES

- Emballage et déballage des documents : en moyenne 5 à 10 € le mètre linéaire (1 mètre linéaire = environ 35 kg et 1/5 d’armoire).

- Inventaire du mobilier : en moyenne  80 à 100 € par poste.

- Déconnexion et reconnexion du matériel informatique : 20 € (en moyenne) par poste si réalisé par les déménageurs.                                       – Délais de changement d’adresses à la Poste : 7 à 10 jours                         – Durée moyenne d’un déménagement d’entreprise : 3 jours

Environnement

(Cf. aussi, en fin de cette rubrique, le paragraphe Développement Durable)

À l’issue d’une opération de transfert, il est fréquent que du mobilier ou des équipements subsistent sur les sites déménagés. Ils représentent un bien potentiel (valeur locative ou de revente) pour les entreprises, comme pour l’administration fiscale.

Exemples :

- Les produits toxiques nécessitent un traitement spécifique et obligatoire.

-  Les documents papier peuvent faire l’objet d’une procédure de destruction ou de recyclage (confidentialité, sécurité, incinération…).

La protection de l’environnement devient une nécessité et les choix qu’elle impose nécessitent souvent une étude préalable pour vérifier le devenir optimum de ces matériels. Contact utile : Ministère de l’Environnement au 01 42 19 20 21. Se débarrasser de matériels obsolètes représente un coût de plus en plus élevé dans le budget général d’un déménagement. À l’instar d’autres entreprises de services, plusieurs déménageurs sont ISO 9002 et répondent aux soucis de fiabilité de leurs clients.

Le jour de nettoyage (cleaning day)

L’expression est anglo-saxonne, mais elle recouvre une tendance qui fait de plus en plus fureur dans les entreprises. Elle consiste très en amont de l’opération de transfert de décréter une journée de nettoyage avec l’aide de techniciens du nettoyage et d’archivistes. Pendant toute une journée, l’entreprise, du président jusqu’au plus humble, est encouragée à jeter, trier, archiver pour ne conserver que ce qui doit raisonnablement accompagner le déménagement. On arrive souvent ainsi non seulement à économiser grandement sur le coût du transfert, mais également, à économiser sur les surfaces de rangement du futur immeuble.

REFUSEZ LES DEVIS GLOBAUX 

Les déménageurs affiliés à l’AFDE ( Agence Française du Déménagement d’Entreprises) constituent des gages de sérieux dans la profession. Mieux vaut demander des devis détaillés par type de prestation. Obligez les entreprises à répondre sur un bordereau de prix.

Ainsi peuvent être vérifiés :

- Le volume de mobilier pris en compte par chaque soumissionnaire.

- Le volume de cartons chiffré par chaque soumissionnaire.

- Les ressources humaines affectées à l’opération (chauffeurs, déménageurs,

encadrement, finition, etc.).

- Le nombre de monte meubles et de véhicules prévu.

- Le coût de l’emballage et du déballage.

- Le coût de la déconnexion et de la reconnexion du matériel informatique.

Il est recommandé d’imposer des pénalités par heure de retard

Demander à chaque soumissionnaire une liste de 5 références transferts de même nature réalisés dans l’année de référence et vérifier la satisfaction du client. Vérifier les services complémentaires que proposent les déménageurs : (bureau d’études, communication, garde meubles, pilon, archivage,…). Le donneur d’ordre doit être particulièrement vigilant sur les réponses à l’appel d’offre. En effet, le volume maximum qu’un homme peut charger et décharger en une journée est de 9 à 10 m3 en déménagement externe avec moyens d’élévation et accès facile. En conséquence, un simple calcul permet d’identifier si l’offre est douteuse.

 RATIOS MOYENS DE PRODUCTIVITÉ DE LA PROFESSION 

Ces ratios correspondent à des normes de la profession établies par l’Agence Française du Déménagement d’Entreprises et sont donnés à titre indicatif. Toute prestation est soumise aux accès techniques et aux moyens d’élévation disponibles.

RAPPEL : La profession est soumise à une obligation de résultat

INTRA-SITE

- Déménagement interne sur le même niveau sans rupture de charge, pas d’ascenseur, pas de monte-charge ni de marche (manutention et roulage) =18 à 20 m3 par homme et par jour.

 - Déménagement interne avec ascenseur (sur des niveaux différents) = 15 à 17 m3 par homme et par jour.

 - Déménagement au sein d’un même site (ascenseur et monte charge), la distance doit être inférieure à 150 mètres, au-delà utilisation d’un véhicule = 12 m3 par homme et par jour.

 DÉMÉNAGEMENT EXTERNE

- Avec moyens d’élévation, accès facile = 9 à 10 m3 par homme et par jour

 - Accès difficile (le départ ou l’arrivée) = 8 m3 par homme et par jour.

- Accès difficile pour le départ et l’arrivée, si l’accès se fait par escalier, si utilisation d’un monte meuble ou si la distance entre l’accès et le véhicule pour le transport est supérieure à 150 mètres. = 6 m3 par homme et par jour.

Emballage / Déballage document

Conditionnement en cartons standards optimisation possible en armoires roulantes (méthode soumise aux accès)

= 10 m3 par homme et par jour.

Préparation – repérage – étiquetage = 150 m3 par homme et par jour

Démontage = 20 m3 par homme et par jour Mobilier de bureau standard et rayonnage archives.

Remontage = 15 m3 par homme et par jour Mobilier de bureau standard et rayonnage archives.

INFORMATIQUE

Déconnexion = 75 à 85 PC par homme et par jour

Reconnexion = 45 à 55 PC par homme et par jour

Emballage – déballage informatique = 100 à 120 PC par homme et par jour

Normes et documents à demander

Dans le cahier des charges, demander aux entreprises quelles certifications elles ont mis en place. Les plus importantes sont la certification ISO 9001 et la certification ISO 14001.

A demander également :

- L’extrait K bis d’immatriculation au registre du commerce et des sociétés.

- Le certificat d’inscription au registre des transports routiers.

- Imprimé n° 3666-1 Demande de certificat annuel à la Trésorerie en vue de concourir aux marchés publics (paiement de l’impôt sur les sociétés),

- Imprimé n° Noti2 Demande de certificat annuel à la recette principale des impôts en vue de concourir aux marchés publics (paiement de la TVA),

- Imprimé n° 60-3955 Demande de certificat de versement des cotisations et de fourniture des déclarations des candidats à un marché public (délivré par l’URSSAF),

- Attestation d’assurance de responsabilité civile professionnelle

- L’attestation sur l’honneur relative au travail clandestin

Vérifier également le numéro de SIREN de l’entreprise auprès de l’URSSAF qui permet de se rendre compte de l’activité réelle de l’entreprise. Une entreprise qui détient le label «NF Service»  est souvent une entreprise digne de confiance.

 

QUESTIONNAIRE TYPE

Prestations

- Volume du mobilier pris en compte en m3

- Volume de cartons pris en compte en m3

- Protection des sites (en euros)

- Préparation du transfert

(nombre de personnes affectées)

- Encadrement du chantier

(nombre de personnes affectées)

- Transports (nombre de personnes affectées)

- Finition (nombre de personnes affectées)

- Déménagement (Nombre de personnes affectées hors préparation, chauffeurs,

finition et encadrement)

- Option Emballage

(Nombre de personnes affectées)

- Option Emballage ( prix en € HT)

- Option Déballage

(Nombre de personnes affectées)

- Option Déballage ( prix en € HT)

- Prix homme/jour en € HT

- Transfert bureautique ( € HT)

- Nombre de cartons informatiques spécifiques

- Transfert matériel fragile ( € HT)

- Transfert Coffre fort (€ HT)

- Transfert matériel reprographie (€ HT)

Service Après Vente (€ HT)

TOTAL TRANSFERT (hors option – en € HT)

 

DÉVELOPPEMENT DURABLE

Les déménageurs sont confrontés à la protection de l’environnement. Mais ils vont plus loin avec :

- Des solutions de fret par rail sont maintenant courantes pour les transferts vers la province ou vers paris.

- Des solutions de logistique organisée (groupage) par camion qui permettent de rentabiliser le trajet (deux clients dans un semi-remorque quand c’est possible).

- Les conditionnements en carton sont allégés.

- Les bacs plastiques sont préférés aux cartons traditionnels.

- Les cartons usagers sont recyclés en interne comme protection des ascenseurs et/ou des couloirs de circulation.

- Les flottes automobiles sont réexaminées et les remplacements de véhicules sont orientés sur le GPL.

Plusieurs entreprises de déménagements ont obtenu la norme lSO 14001 et d’autres sont en cours d’obtention.

Pour que le parc mobilier (toutes marques confondues) bénéficie réellement d’une seconde vie, plusieurs déménageurs et fabricants de meuble proposent un service éco-responsable de recyclage et/ou de réemploi des mobiliers en fin de cycle. Une fois collectés, les produits sont recyclés ou remis en état avant d’être donnés ou revendus à des programmes d’insertion. Les matériaux sont revalorisés : ceux qui ne peuvent l’être sont détruits conformément à la réglementation en vigueur.

 

© Facilities – Tous droits réservés - Toute reproduction, même partielle, est interdite.