Chroniques - Facilities, site du Facility management Chroniques

  • Un bon manager sait manager sans bureau

    Félix Traoré - Facilities, site du Facility management
    L’énoncé résume le discours que l’on tient aux managers avant de les déloger de leurs bureaux pour les installer en open space. Mais au-delà des ressorts économiques de la tendance, c’est bien la fonction d’encadrement et ses conditions d’exercice qui sont en jeu.
    Dans des organisations voulues plus horizontales, plus « agiles », le manager ne devrait plus s’envisager comme un supérieur hiérarchique chargé de contrôler la bonne exécution du travail, mais comme un «facilitateur » dont la mission serait d’aider les autres à réaliser leur potentiel.
    En toute logique, cette nouvelle figure ne pourrait s’incarner qu’au milieu de la mêlée, et non dans le retrait d’un bureau qui matérialise la distance hiérarchique. Il suffirait donc que nos managers renoncent à des privilèges d’un autre temps et dépassent leur peur du déclassement pour s’apercevoir que l’open space leur facilite la tâche.
    Lire la suite
  • Services Généraux et… émotions !

    Philippe RODET - Facilities, site du Facility management
    Si l’un de mes sujets d’intérêt, le management bienveillant est adapté au contexte actuel, c’est parce qu’il est en mesure de diminuer les effets du stress et d’améliorer la motivation.
    Pour parvenir à ce résultat, il prend appui sur des leviers de motivation susceptibles d’augmenter les émotions positives (fierté, joie, gratitude, sérénité, admiration, espoir…) et de diminuer les émotions négatives (la colère, la peur, la déception, la tristesse, la honte, la jalousie, le mépris, la frustration…).
    Il est intéressant de constater que les services généraux influent de manière positive sur les émotions en augmentant les positives et en diminuant les négatives.
    En effet, une gestion efficace du courrier, des achats de fournitures, des bâtiments, des espaces verts, des locaux techniques, de la sécurité, des systèmes d’incendie, des droits d’accès, des énergies (éclairage, réfrigération, chauffage…) est bien en mesure d’éviter les frustrations et de renforcer les émotions positives.
    Les émotions jouent un rôle majeur, parfaitement illustré par Vincent Van Gogh
    Lire la suite
  • 2019, l’année de la transformation

    Pascal Pech - Facilities, site du Facility management

    Lors de la traditionnelle cérémonie des vœux à la profession et à ses partenaires, Pascal Pech, après avoir rappelé les avancées de l’an passé pour la transformation du secteur, trace les axes majeurs pour 2019.

    Sur l’armement en sécurité privée, faisant l’objet de réticences du secteur, le SNES demande, la création d’une protection juridique pour ses agents. Elle pourrait prendre la forme de circonstances aggravantes en cas d’agression contre nos salariés. Cette protection juridique est un vœu auquel le SNES est particulièrement attaché.

    Nous avons également à trouver le chemin d’un accord avec les partenaires sociaux qui nous permettront de revaloriser, par les salaires et les compétences, et je dis bien les deux à la fois, le travail de nos salariés car c’est en partie par ce chemin social que le secteur, que nos entreprises, que la sécurité privée se transformeront.
    Les compétences nous amènent sur la formation, point cardinal du continuum comme de la transformation de notre secteur.
    Lire la suite
  • Le sport, vecteur de cohésion en entreprise !

    Noël Minard - Facilities, site du Facility management
    Beaucoup d’entreprises choisissent de soutenir des sportifs dans leur compétition sous la forme d’un partenariat. Au-delà de l’aspect financier, le sponsoring est un vecteur de sens : il permet de transmettre aux salariés les valeurs du sport et l’esprit d’équipe propre aux événements sportifs. De cette façon, les chefs d’entreprise favorisent la polarisation de l’attention et de l’énergie sur un sujet qui n’est pas lié au cœur de métier.
    De nombreuses similitudes entre la compétition sportive et le quotidien d’une entreprise constituent un véritable facteur d’identification pour les deux parties. Ainsi, le salarié est, comme le sportif, amené à prendre des décisions, à analyser les risques et à maîtriser sa technique. Et si le sport de haut niveau entraîne un dépassement de soi, l’entreprise est également un lieu où l’on peut se surpasser.
    Lire la suite
  • Quel sens pour l’entreprise du futur ?

    Isabelle de Marnix - Facilities, site du Facility management

    Lors du congrès Entreprise du Futur, le 17 janvier à Lyon, plus de 3.250 décisionnaires se sont réunis autour de la transformation de l’en-treprise. Entre village expérentiel, masterclass stratégiques et keynotes exclusives, voici le point sur les tendances qui vont changer demain l’organisation des entreprises.

    Les mutations de nos environnements : mondialisation des échanges, course à la compétitivité, transformation digitale, arrivée des nouvelles générations Y, Z bouleversent nos organisations.

    Les modèles actuels sont dépassés. L’entreprise doit se transformer en profondeur. Pour Alban Guyot, directeur général du congrès Entreprise du Futur, l’avenir de l’entreprise passe par «une fusion de l’humain et du digital. La blocckchain, le cloud, l’intelligence artificielle sont des opportunités qui ne doivent pas être regardées comme une fin en soi.
    Lire la suite